Managers de transition à la fonction de DAF de transition

MANAGER DE TRANSITION SPÉCIALISÉ EN FINANCE : ENJEUX ET MISSIONS

Le DAF, une personne plongée dans ses chiffres ? Certainement pas ! Aux côtés du Directeur Général, le Directeur Administratif et Financier joue un rôle clé dans la définition de la stratégie de l’entreprise. Dans les situations de crise, c’est lui qui est en première ligne pour en assurer la survie. 

Le rôle clé du DAF : Guider l’entreprise vers son futur

Loin de se cantonner à remplir la liasse fiscale, le rôle du DAF est aujourd’hui essentiel au sein de l’entreprise. Véritable second du Directeur Général, il est souvent son éminence grise, l’homme de confiance sur lequel il s’appuie pour prendre les bonnes décisions pour le futur. « Le DAF se doit d’être multiculturel et d’avoir une vision transversale pour pouvoir faire avancer les sujets et collecter les informations pertinentes », « Il ne peut plus rester cloisonné dans sa partie financière, derrière son bureau. »

Ainsi, le DAF doit s’intéresser à la constitution du portefeuille produits, au mix produits et marges générées par client, à l’organisation industrielle ou encore à la logistique. Pour améliorer la performance de l’entreprise, il doit aller au contact des opérationnels pour voir comment elle est organisée, appréhender ses difficultés et pouvoir proposer des pistes pour corriger les dysfonctionnements. Il mène un vrai travail de prospective et d’échange avec les autres directions de l’entreprise, agissant tel un chef de projet qui, une fois un problème identifié, focalise les énergies sur sa résolution.

Le manager de transition en direction financière est un urgentiste

Le DAF de transition intervient en général dans une situation de crise. Son objectif premier est de mettre en sécurité l’organisation, la trésorerie et les actifs de l’entreprise (stocks, moyens financiers et industriels, compétences clés…) pour assurer sa survie. « On peut comparer le DAF de transition à un « urgentiste «,  alors que le DAF « classique » est plus un médecin de famille. Ils ne sont pas sur les mêmes tempos ni sur les mêmes urgences. »

« Le management de transition est un outil qui vise à donner à l’entreprise les moyens de sortir de la crise par le haut et permettre aux personnes de l’intérieur de continuer leur activité ». Le DAF de transition doit donc d’abord être capable de redonner très rapidement de l’air à l’entreprise. Ensuite, il peut s’attaquer aux sujets de fond, en travaillant en transversal, pour développer et pérenniser sa rentabilité.

Le DAF de transition arrive avec un œil neuf, qui lui permet de s’étonner de choses que les personnes en place ne voient plus, et il n’est pas tenu par un historique de décisions ou de relations au sein de l’entreprise. « Ces avantages lui permettent de prendre des décisions plus rationnelles et plus factuelles, tout en étant plus écouté ». Sa mission a une durée limitée. Après avoir traité l’urgence, il doit partir en laissant derrière lui une situation financière aussi propre que possible, en veillant à ce que le plan d’action qu’il a déployé puisse continuer à être porté en interne.

Etre DAF de transition, c’est partir d’une feuille blanche à chaque fois

Le DAF de transition devant gérer une période de crise et de changement, son profil sera différent de celui du DAF permanent. « Un DAF « de routine » est plus un gardien du temple qu’un moteur de changement », « Le DAF de transition, lui, est en mode combat, constamment sur la brèche pour parer au plus pressé ». Le mode de raisonnement et les compétences associées à ces deux rôles ne sont pas les mêmes.

En particulier, toutes les situations sont différentes. A chaque mission, le DAF de transition devra trouver des solutions adaptées à la fois au type de crise et à l’entreprise, « en réinventant à chaque fois la poudre ». Même s’il a une belle expérience et de bons outils à sa disposition, il sera toujours obligé de repartir d’une feuille blanche pour trouver la solution adéquate. Le schéma de pensée n’est donc pas celui du DAF « classique ».

S’il doit être créatif et capable de se remettre en question pour se réinventer constamment, le DAF de transition doit également faire preuve d’humilité, de détachement et d’adaptabilité. Il doit avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse pour pouvoir trouver très rapidement les moyens de remettre l’entreprise en sécurité. Enfin, il doit montrer une grande confiance en soi pour se poser comme le roc dans la tempête, le point de repère autour duquel les collaborateurs déboussolés vont pouvoir se reconstruire.

Dans ce contexte, être DAF de transition avec Actiss Partners offre l’avantage d’être bien accompagné. 

Confier une mission de transition en finance à Actiss Partners

Notre entreprise, référente sur le marché du management de transition, a pour mission d’aider les organisations à franchir des caps décisifs quelles que soient les situations traversées. C’est pour cette raison que, depuis 30 ans, Actiss Partners existe pour transformer et faire exceller les organisations (Associations, Startups, PME, ETI, Grands groupes) qui feront demain. Tel est le moteur de toutes nos missions menées dans le secteur de la finance avec l’appui dans nos professionnels. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre méthodologie et nos managers de transition, nos équipes sont à votre écoute au +33 (0)4 91 32 39 39 / +33 (0)6 63 12 39 39 

N’hésitez pas à nous écrire à contact@actisspartners.com 

About: Actiss Admin

Leave A Comment