Une des missions les plus demandées en management de transition, est la direction industrielle, à côté des missions de Direction Générale en Comité de Direction tels que Directeur Financier et Directeur des Ressources Humaines.

Celle-ci recouvre plusieurs réalités, de la direction industrielle, sur plusieurs sites, la direction de site, la direction de la production, de la maintenance, de la logistique, de l’amélioration continue…

Situations d’urgences des directions industrielles

Les clients nous contactent sur plusieurs enjeux lors de situations de crise.

1. Mise en place et/ou construction d’une usine

La construction et/ou la mise en place d’une usine. Nous avons dû ainsi monter de toute pièce une usine d’assemblage de résistances chauffantes pour permettre à l’entreprise de répondre en temps et en heure à un marché international très important qui nécessitait de construire une nouvelle unité de production.

2. Fermeture d’une usine et transfert de production

La fermeture d’une usine, en général couplée au transfert de production vers une autre filiale ou un autre site industriel du Groupe, tout en maintenant le niveau de qualité délivré. Nous l’avons fait pour deux entreprises dont les capabilités de production étaient trop importantes, et où il a fallu réduire le nombre d’usines en fonctionnement, et transférer la production sur d’autres sites français ou allemands.

3. Amélioration de la performance industrielle

Mais le plus souvent on nous appelle car la situation des sites de production n’est pas satisfaisante et doit évoluer. Soit l’usine ne produit pas assez de quantité, soit pas au niveau de qualité attendu, soit pas au prix de revient pertinent.

Les missions du directeur industriel de transition 

Dans ces cas de figure nous prenons souvent la tête du site d’industrialisation ou de la production, afin d’améliorer le fonctionnement de l’outil industriel. Et dans la plupart des cas il s’agit d’agir sur la supply chain, l’organisation, les process et le management.

Il nous a, par exemple, été demandé de prendre temporairement la tête d’une usine de béton pour former le jeune ingénieur qui avait été nommé directeur d’usine depuis peu et qui visiblement se sentait dépassé par la tâche par cette première expérience.

De même il nous a fallu reprendre la direction d’une fonderie au pied levé et son organisation industrielle afin de remplacer le directeur de production précédent, véritable tyran qui manageait par la peur, et rétablir une direction bienveillante tout en restant rigoureuse.

Les directions de site ou de production sont des missions exigeantes, stratégiques, mais dont l’impact de la stratégie industrielle se mesure assez facilement, à travers des KPI’s et objectifs de production clairement identifiés :

  • chiffre d’affaires et l’évolution des budgets
  • nombre d’expéditions
  • taux de non-qualité
  • taux de livraison…

Mission de transition dans le secteur industriel

Manager de transition en direction industrielle : un métier à part

Les managers de transition en gestion de crise qui agissent sont de vrais leaders. En bon chef de projet opérationnel doté d’un fort leadership, le poste de directeur industriel de transition donne des objectifs, il va piloter la restructuration et les équipes pour leur donner du sens (ce qui se mesure plus difficilement). In fine, on peut assez facilement calculer un ROI.

Les missions des directeurs de transition en direction industrielle, de site ou de production sont en général des missions très humaines, voire humanistes. On ne fait pas de politique en production, on ne se paye pas de mots, on ne ment pas.